herve rhum fest 2018

Dans les coulisses des « Rhum Fest Awards 2018 »

C’est au cours d’une matinée froide en cette fin du mois de février que je reçois un mail de la part des organisateurs du Rhum Fest Paris. Ma candidature en tant que professionnel a été validée pour faire partie du jury lors de la finale du concours Rhum Fest Awards 2018 qui se déroule les 4 et 5 avril, c’est une grande joie de faire partie de cette belle aventure.

Je m’empresse donc de réserver mon TGV, un Strasbourg Paris direct en 1h40 seulement. Finalement Strasbourg n’est pas plus éloigné en temps de la capitale que Reims, Evreux ou Chartres, Félicitations à la SNCF sur ce coup-là !

Bon me voilà à quelques jours seulement du fameux mois d’avril, et mon enthousiasme en prend un sérieux coup… Grèves annoncées à la SNCF avec 1 TGV sur 5 au départ de Strasbourg.

Au matin du 4 avril je n’ai pas d’autres possibilités que me lever pour 4h30 pour un RDV fixé à la Rhumerie à Paris pour 10h00, c’est déjà nettement moins cool comme programme, merci la SNCF 🙁 Heureusement les horaires sont respectés et c’est un peu somnolent que j’arrive à la Rhumerie boulevard St Germain. Un bon café ne sera pas de trop pour stimuler mes neurones 😉

Top départ de la finale des Rhum Fest Awards

table jury rhum fest awards 2018

A 10h, Marc, l’organisateur, invite les 20 membres du jury à monter à l’étage où la salle est spécialement aménagée par ilots de 2 jurés. Pour l’occasion, je retrouve mon ami Vincent Thill qui organise le salon du rhum à Spa (13-14 oct 2018), et nous décidons de nous associer pour cette mission. Quand je parle de s’associer, il n’est pas question de mettre en commun la notation des rhums dégustés évidemment, on partage simplement la même table et les mêmes échantillons.

Justement, des échantillons, il y en a beaucoup d’alignés sur le comptoir du bar, mais tous les jurés ne dégustent pas la même sélection. Nous sommes répartis sur plusieurs commissions, et tous les échantillons sont numérotés et anonymes dans des petites bouteilles de 20cl en verre blanc. Avant de démarrer la dégustation, je m’engage comme tous les jurés présents à ne pas révéler l’identité et le classement des rhums médaillés avant la parution officielle des résultats.

dégustationrhum fest awards

Marc, notre maître de cérémonie, insiste sur le sérieux de l’exercice de dégustation et des notations qui doivent se dérouler dans le plus grand calme. L’heure n’est pas vraiment à la rigolade et nous sommes tous assez tendus devant la tâche qui nous est confiée.

Au programme, deux catégories de rhums à déguster le matin et idem l’après midi, avec deux dégustations pour chaque catégorie.

On démarre donc avec la catégorie des rhums pur jus et agricoles, 18 rhums ont été sélectionnés pour cette phase finale. Avec Vincent, nous avons les échantillons de 1 à 9 à noter. Aussitôt c’est le silence qui domine… Nous devons noter l’aspect visuel, les arômes du nez, le goût en bouche, l’équilibre, la finale, la longueur en bouche et noter notre impression générale. L’addition des points permet d’obtenir une note finale sur 25 points. A ce stade, il est impossible de connaître l’identité des rhums dégustés, c’est une dégustation à l’aveugle qui demande beaucoup de concentration et un peu d’humilité. Cet exercice est surprenant, c’est toujours un peu déroutant de devoir analyser un rhum sans connaître son origine, le type de distillation, même si le but n’est pas de deviner la provenance, mais plutôt de déterminer les qualités gustatives avec le référentiel de chacun sur nos propres goûts et ce que l’on attend d’un rhum (qu’il ressemble à du rhum, non ?). Sur les rhums vieux, ça se complique énormément avec tous ces finish en fûts spéciaux qui influencent largement la palette aromatique, c’est un vrai dilemme pour mettre une note…

grille rhum fest awards 2018

Revenons à nos moutons rhums, juste pour expliquer comment se déterminent les médailles.

Dans notre sélection des rhums n°1 à 9, les trois rhums qui ont obtenu la meilleure note vont faire l’objet d’une dégustation croisée, c’est à dire que le groupe qui avait à déguster les rhums n°10 à 18, vont devoir à présent déguster les 3 meilleurs rhums (les meilleurs scores sur 25 points) compris entre le n°1 et le 9. Vous me suivez ? Donc pour Vincent et moi, nous allons de la même manière déguster les rhums ayant obtenu les meilleurs scores dans les échantillons de n°10 à 18. Vous me suivez toujours ?

C’est en quelques sorte une super finale entre 6 rhums !

Sortiront vainqueurs les 3 meilleures rhums au cumul des notes. Pour être précis avec le système de notation, et pour obtenir une médaille d’or, la note doit être au minimum de 14 pour celui qui arrive en tête, sinon ce sera au mieux une médaille d’argent, et il n’y aura pas de médaille d’or dans la catégorie. CQFD pour l’explication des catégories sans médaille d’or.

C’est donc sur un rythme soutenu que s’enchaîne les différentes catégories, inutile de vous dire que la pause de midi avec un bon repas créole préparé par la Rhumerie de Paris est bienvenu. C’est aussi un moment d’échange avec les différents membres du jury international et quelques amis passionnés, Laurent Cuvier alias l’homme à la poussette, Benoît alias rhum rum ron, ou encore Jerry Gitany, et Vincent Thill mon partenaire dans cette fabuleuse aventure. J’en oublie forcément… parmi les barmen que j’ai eu la chance de côtoyer lors de ce Rhum Fest 2018.

14h00 Fin de la récréation !

C’est avec une certaine excitation que je m’y colle, l’envie de bien faire est toujours là.  Nous sommes tous convaincus de l’importance de notre rôle, et que la crédibilité des Rhum Fest Awards est entre nos mains le nez et la bouche.

Pour achever ce marathon dégustation, et en guise de dessert en quelque sorte, Marc nous impose les catégories les plus redoutées par notre palais voir même notre estomac. Un groupe devra juger les rhums « spiced », l’autre aura la lourde mission de juger les liqueurs. C’est coloré, aromatisé, c’est super fun… Mais éprouvant du point de vue gustatif de part le grand écart entre chaque produit dégusté. Le seul point commun est l’adjonction de sucre (autorisé), de colorant alimentaire (autorisé) et d’arômes (autorisé) pour la plupart. Difficile exercice en fin de journée !

spiced rhums

Après une journée bien chargée, il est temps d’aller prendre l’air dans Paris. Un bon bol d’air salvateur, je respire volontiers à pleins poumons pour évacuer l’alcool qui nous imprègne tous depuis ce matin.

Chassez le naturel, il revient au galop !

Le soir même, nous sommes presque au complet pour diner à La Table du Loup où le maitre des lieux nous propose une… dégustation de rhums ! J’y retrouve avec plaisir Grégory Duval, collectionneur et spécialiste de l’histoire du rhum en Martinique, avec lequel je me suis aventuré en terre martiniquaise quelques jours plus tôt. Une bonne partie de la soirée est consacrée à refaire le monde autour des rhums…

Vous savez tout maintenant sur ma rude belle journée au coeur du jury des Rhum Fest Awards 2018. J’attends déjà le Rhum Fest 2019 tellement j’ai été marqué par le niveau élevé des rhums dégustés cette année. Certes les prix de vente progressent, mais la qualité n’est pas en reste.

Ma conclusion ? L’avenir est plein de belles promesses, soyez en certain !

Hervé

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

3 réflexions sur “Dans les coulisses des « Rhum Fest Awards 2018 »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.